Logo Humanis

 

Publier n'est pas tout ! Il faut également veiller à ce que votre livre soit connu. Voici 13 conseils pour booster vos ventes.

Participez à la promotion de votre propre livre !

Vous pouvez, à votre niveau, participer à la promotion de votre livre et donner un coup de pouce à vos ventes en suivant les 13 conseils suivants. Et même si vous n’en suivez qu’un seul, ça sera toujours une bonne chose ! 

  1. Faites connaître la publication de votre livre auprès de vos amis, collègues et membres de votre famille. Rédigez un mail collectif comportant un lien stable (l’adresse d’une page Web présentant votre livre) et invitez vos destinataires à cliquer sur ce lien. Invitez-les également à retransmettre votre petit mot à tous leurs amis ! Vous pouvez par exemple utiliser la petite phrase suivante : PS : Si jamais tu connais quelqu’un qui pourrait être intéressé par ce livre, ça me ferait plaisir que tu lui transfères ce mail ! ! 
  2. Invitez vos amis à laisser un commentaire sur les fiches Amazon de votre livre ainsi que sur les fiches de la Fnac et des divers autres sites qui parlent de votre œuvre. Ces commentaires contribuent à éveiller l’intérêt du public. Vous pouvez accéder à toutes ces fiches en utilisant la liste de liens proposée sur la page du site Humanis qui décrit votre livre. N’essayez pas d’influencer les commentaires ! Ne demandez pas à vos amis de laisser un "bon" commentaire. Demandez-leur seulement d’exprimer leur avis en toute franchise. Ne fabriquez pas de faux commentaires pleins de louanges à votre égard. C’est malhonnête, et le personnage public que vous allez devenir ne peut pas se permettre d’être malhonnête, sous peine de se faire lyncher.
  3. Vous avez un blog ? Un site ? Publiez un article sur votre livre ! Nous vous fournirons des visuels pour vous aider. Associez ces visuels au lien que nous vous avons transmis (la fiche de votre livre sur notre site), afin de guider vos visiteurs vers l’achat de votre livre ! N’hésitez pas à faire paraître de larges extraits de votre livre sur votre blog/site. C’est un excellent moyen d’attirer des lecteurs.
  4. Vous n’avez pas de blog ni de site ? C’est peut-être l’occasion d’en créer un !
  5. Vous avez une page Facebook ? Écrivez un petit article sur la parution de votre livre et invitez tous vos amis à venir le lire. Encore une fois, les visuels et les liens que nous vous fournissons doivent être mis en évidence.
  6. Faites-vous mousser ! Si vous vous sentez capable de cette démarche, envoyez un mail à tous les représentants de médias que vous pouvez joindre : journal de votre ville ou radio locale, ou même à la rubrique "livre" des journaux nationaux ! Vous pouvez constituer un petit dossier de presse en joignant dans le même dossier :
    • Les visuels que nous vous envoyons,
    • Le résumé de votre livre,
    • Une courte biographie vous présentant,
    • Une ou deux photographies de vous,
    • Toute autre information ou document relatif au thème de votre livre
  7. Offrez quelques exemplaires de votre livre à des personnes influentes et capables de le faire connaître et invitez-les à en parler.
  8. Gérez vous-même les ventes dans votre quartier ou dans votre ville. Les Éditions Humanis vous permettent de commander des exemplaires de votre livre à prix coûtant (environ 6 à 7 euros selon son format). Vous pouvez ainsi proposer des exemplaires aux librairies qui vous entourent en leur demandant de l’afficher bien en vue, sur leurs rayons. Vous pouvez créer l’événement autour de votre livre en proposant aux libraires d’organiser une séance de dédicaces. Ils sont généralement plutôt favorables à ce type d’animation et cela vous fournit un merveilleux prétexte pour faire paraître un article sur vous dans la presse locale.
  9. Vendez votre livre en direct. Au cours des soirées auxquelles vous participez, dans le cadre de votre travail, dans tous les lieux où vous croisez du public, ou encore par l’intermédiaire de vos amis, vous pouvez écouler un grand nombre de vos ouvrages commandés à prix coûtant. Cette forme de commercialisation vous permet de gagner davantage pour chaque ouvrage vendu et contribue à vous faire connaître. Il vous permet également de rencontrer des lecteurs ou des futurs lecteurs et de recueillir leurs opinions sur votre travail.
  10. Faites connaître votre livre sur les sites de partage de publication. Les 5 sites les plus importants sont :
    • Cameleo
    • Slideshare
    • Scribd
    • Issuu
    • Youscribe
  11. Utilisez également les autres réseaux sociaux dont vous êtes familier : Twitter, LinkedIn, Viadeo, Google Plus, About. me, Slideshare, Prezi, Pearltrees.
  12. Faites connaître votre livre sur les forums. Attention toutefois à ne pas abîmer votre image en agaçant les lecteurs des forums par de la publicité abusive. Procédez avec mesure, en respectant toujours les chartes de chaque forum. En cas de doute, posez clairement la question « Je viens de faire paraître un livre. Puis-je en parler ici ? » La réponse sera presque toujours positive.
  13. Faites une vidéo de vous, dans laquelle vous parlez de votre livre, et publiez-la sur YouTube (cela pourrait être une interview de vous, si l’un de vos amis vous donne un coup de main). Cette vidéo sera un excellent prétexte pour envoyer un nouveau mail à tous vos contacts et les inviter à acheter votre livre. Si vous réussissez à rendre votre vidéo intéressante, vous pourrez peut-être parvenir à la faire publier sur d’autres blogs et d’autres pages Facebook que les vôtres.

Comment fonctionne le succès ?

Malgré leur jeunesse, les Éditions Humanis ont déjà eu la chance de publier quelques livres à succès (plus de 5 000 exemplaires vendus dans l’année) et je suis heureux de vous faire part de cette expérience.

Voici les enseignements que j’ai pu en tirer :

  • Le marché du livre est incroyablement compétitif (près de 200 livres paraissent chaque jour !) Il n’y a que deux façons d’obtenir un nombre important de ventes. Le premier est de bénéficier d’une énormecouverture médiatique (quelques passages dans la presse n’y suffiront pas, même s’ils seront toujours appréciables, il faut de la grosse cavalerie, télé + radio + presse nationale). Le deuxième moyen est d’écrire un livre exceptionnel (être « bon », « sympa », « bien écrit » ou « intéressant » ne suffit pas). Si votre livre ne paraît pas chez un « grand » éditeur (Gallimard, Albin-Michel, le Seuil, Hachette, etc.), soyez assuré que votre éditeur ne possède pas les moyens de le propulser artificiellement dans le haut des classements des ventes. Et même si vous êtes publié par un « grand », il y a peu de chances pour qu’il mette en branle la grosse cavalerie, si votre livre ou vous-même n’avez pas quelque chose de très spécial. En résumé, si votre livre n’est pas vraiment excellent, il n’y a quasiment aucune chance de dépasser les 500 ventes par an. Le succès n’est pas le Loto. La chance ne suffit pas. Et ce que vous pensez de votre livre ne suffit pas non plus : ce sont les lecteurs qui décident.
  • Un livre a beaucoup de succès, ou il n’en a pas du tout. Le juste milieu est une position instable. Les choses fonctionnent comme s’il existait un seuil critique au-delà duquel le livre s’envole tout seul et va aussi haut que ses ailes peuvent le porter. Mais cet envol n’a rien d’automatique. Un livre, même excellent, n’ira nulle part si sa couverture et son texte de présentation ne sont pas à la hauteur. Votre éditeur joue un rôle majeur dans cet envol, parce que c’est lui qui conçoit « l’emballage » du livre et qui lui donne l’impulsion de départ pour lui permettre de quitter le sol. Mais votre éditeur a besoin de vous ! Lorsque les ventes commencent à approcher du seuil critique (en espérant que votre livre connaisse cette extase), chaque vente supplémentaire peut faire la différence. Même lorsque le bilan annuel dépasse les dix mille exemplaires, c’est parfois une petite dizaine de ventes ayant eu lieu au bon moment du parcours qui ont permis ce succès. Dans votre intérêt comme dans celui de votre éditeur, il faut donc faire absolument tout ce que vous pouvez pour déclencher un "buzz" autour de votre œuvre.

Voici quelques raisons pour lesquelles le succès appelle le succès :

  • Si votre livre commence à bien se vendre, il va grimper dans plusieurs sortes de classements des plateformes numériques : le classement général, le classement par genre, les nouveautés du mois, etc. Plus il grimpe, plus il a de chance de se faire remarquer par les acheteurs qui utilisent ces classements pour orienter leurs choix. De façon comparable, s’il parait au format imprimé, le libraire aura tendance à le mettre en évidence dans ses rayons, s’il constate que le public l’apprécie.
  • Si votre livre se vend bien, il va attirer l’attention des critiques littéraires (blogueurs ou journalistes) qui vont contribuer à le pousser un peu plus haut. Mieux encore : que ce soit conscient ou non, les critiques littéraires hésitent toujours à dire du mal d’un livre qui se vend bien.
  • S’il se vend bien, il va vous pousser des ailes et vous en parlerez en permanence autour de vous, tout comme votre éditeur. Cela contribuera à son succès.
  • Le grand nombre de lecteurs que des ventes élevées procurent se comportent comme autant d’apôtres du génie ou de la médiocrité du livre. Le bouche-à-oreille est sans aucun doute la première raison du succès ou de l’échec.

Alors ? Vous sentez-vous prêt pour ce baptême du feu ?